Rencontres avec des écoles étrangères en GEII

Mercredi 12 mai, les étudiants de 1re année du DUT GEII ont pu rencontrer les représentants de quatre écoles étrangères pour la préparation de leur stage de 2e année ou de leur 4e semestre.

Préparer son projet de mobilité

Chaque année, le département GEII permet aux étudiants de 2e année de DUT de réaliser leurs stages de fin d’études ou leur 4e semestre dans une école à l’étranger. Malheureusement, la situation sanitaire ne leur a pas permis de partir cette année. Mais ce n’est que partie remise ! 

Pour présenter aux étudiants de 1re année un aperçu des possibilités offertes par l’IUT, Claire Constantin, coordinatrice des stages à l'étranger et des relations internationales pour le département, a mis en place une série de visioconférences, le mercredi 12 mai, avec des intervenants venant du Québec, du Canada, de Roumanie ou encore du Brésil. 

Pour les étudiants, ces échanges étaient l’occasion de réfléchir à leurs projets de mobilité en sélectionnant, en amont, l’établissement qui correspond le mieux à leurs ambitions.

Lors de la conférence du CEGEP, ils ont découvert les matières proposées et les différences manières d’enseigner au Québec, s’ils décident de rejoindre l’établissement pour leur 4e semestre. De plus, de la même que dans les IUT, la proximité entre les enseignants et les étudiants a été mise en avant. Des précisions concernant le matériel à posséder ont également été apportées. En effet, les étudiants seront amenés à toujours utiliser un ordinateur portable car lors d'un cours d'1h, il faut compter 20 min de théorie et 40 min d'application. Les classes sont composées d'une quinzaine d'étudiants, ce qui leur permet d'entretenir des liens privilégiés avec des étudiants canadiens et de découvrir une autre façon de vivre. 

Les autres établissements ont présenté des projets de recherche pour les stages. McMaster est notamment une université très prestigieuse avec des enseignants très impliqués dans la recherche. Des sujets tels que les nanoparticules, les appareils auditifs, la domotique au service des personnes âgées ou encore une étude intracellulaire de la vision des hiboux ont été abordés lors de ces conférences.

 

Des partenaires de valeur

Sur des créneaux de 30 minutes chacun, les partenaires ont présenté leurs établissements ainsi que leurs parcours personnels, notamment sous la forme de questions-réponses avec les étudiants.  

Les étudiants ont ainsi échangé avec :

Au-delà de renseigner les étudiants de 1re année, ces moments permettent d'entretenir les relations internationales à l'heure où nous avons suspendu les stages à l'étranger.