Ouvrir les portes de l'Université avec le projet européen OUYE

Le projet Ouye, réunissant universités et associations européennes, vise à construire un cadre européen commun pour élargir l'accès à l'Université aux jeunes qui en sont typiquement exclus (précaires, non qualifiés, migrants, décrocheurs, etc.) à travers des méthodes d'éducation non formelle. Un projet sur 3 ans orchestré par l'Université de Rennes 1 et l'IUT de Rennes.

Une direction scientifique à l'IUT de Rennes

Le partenariat Opening Universities for Youth in Europe (OUYE)  est porté par un consortium de 4 universités et 6 organisations, sur 4 pays (Finlande, Royaume-Uni, Turquie et France). L'Université de Rennes 1 est responsable du suivi de l'organisation des activités et Mme Emmanuelle Maunaye (Enseignante-chercheuse au département Carrières Sociales) en est la directrice scientifique.

Leur point commun est de développer des projets de recherche/action en binôme (université / organisation) utilisant des méthodes d'éducation non formelle pour prendre en compte les jeunes exclus de la société.

Le partenariat est animé par un groupe de 20 personnes âgées de 23 à 60 ans, chercheur.se.s, sociologues, enseignant.e.s, formateur.rice.s, responsables de projets de développement, directeur.rice.s d'associations, qui renforcent mutuellement leurs liens et leur capacité d'action, notamment par la construction d'activités pédagogiques.

Ce projet vise à renforcer les liens entre les universités et les organisations socio-éducatives. Il devrait également renforcer les capacités organisationnelles des structures promouvant des méthodes d'éducation non formelle telles que la recherche-action participative.

Un projet, quatre objectifs

Ce projet innovant vise à construire un cadre européen commun pour élargir l'accès à l'Université aux jeunes qui en sont typiquement exclus (précaires, non qualifiés, migrants, décrocheurs, etc.) à travers 4 objectifs :

  • Ouvrir l'accès à l'université aux jeunes qui en sont typiquement exclus en reconnaissant et valorisant les connaissances et les compétences et ainsi promouvoir et consolider leur place à l'université ;
  • Développer l'éducation non formelle et informelle à l'université en co-créant des formations et des apprentissages avec des chercheurs, des animateurs et des jeunes en utilisant la recherche-action participative ;
  • Renforcer les connaissances, l'expérience et l'expertise des jeunes dans le domaine des sciences humaines et sociales ;
  • Examiner le rôle de l'éducation non formelle et informelle dans les universités européennes pour soutenir et construire des sociétés durables.

Au cours des 3 années (2020-2023), OUYE produira une boîte à outils européenne composée de productions artistiques illustrant des formations locales basées sur un socle de valeurs et de méthodes communes, créées au cours de ce projet. Cette boîte à outils sera également composée de modules et de supports de formation incluant des coévaluations et des retours d'expérience. OUYE produira également une analyse comparative des études de cas locales issues des cycles de séminaires conjoints. Le tout sera mis à disposition sur une plateforme en ligne à partir de 2023 et avant cela, testé dans chacun des pays du partenariat auprès de publics variés.

Afin d'améliorer les compétences des organisations partenaires, quatre activités d'apprentissage sont également organisées sur l'interculturalité et l'enseignement supérieur, sur la valorisation des connaissances et compétences informelles des jeunes, sur l'emploi temporaire dans l'éducation informelle et sur l'organisation communautaire et l'enseignement supérieur.