Département GEA

L’objectif principal est de délivrer une compétence complémentaire en gestion. Elle permet au diplômé de prendre la responsabilité d’un projet ou simplement être en mesure d’intégrer les contraintes juridiques et de gestion dans l’exercice de ses fonctions.

  1. Conditions d'accès / Candidature
  2. Programme
  3. Métiers, Secteurs d'activité
  4. Financement

Conditions d'accès / Candidature

Télécharger le dossier de candidature

Sélection sur dossier et entretien individuel.

Les candidats non titulaires d’un bac+2 mais ayant eu une activité professionnelle significative pourront éventuellement intégrer la formation grâce à une Validation des Acquis Personnels et Professionnels (VAPP décret de 85).

Par ailleurs le département GEA, propose une Validation d’Acquis de l’Expérience (VAE décret de 2002) pour obtenir tout ou partie du DUT.

Programme

  • Management des organisations (1er semestre)  : LV1 Anglais, LV2, Economie, Droit du travail, Droit des affaires, Fiscalité, Logiciels métiers, Sociologie des organisations, Introduction au droit
  • Outils de la gestion des organisations (1er semestre) : Expression-Communication des organisations, Environnement Informatique, Projet Personnel et Professionnel, Diagnostic financier, Création d’entreprise, Comptabilité financière, Gestion des emplois et des compétences, GRH, Gestion de la qualité et de la production, Statistiques descriptives
  • Environnement et outils de la gestion des organisations (2ème semestre) : Tutorat rapport de stage, LV1 anglais, LV2, Economie, Probabilités et tests d’hypothèses, Système de gestion de base de données, Gestion opérationnelle des ressources humaines, Droit administratif, Jeu de simulation de gestion d’entreprise, Droit des affaires approfondi, Calcul et analyse des coûts, Contrôle de gestion et Gestion prévisionnelle , Marketing, Stratégie d’entreprise

Métiers, Secteurs d'activité

La formation prépare à l’exercice de fonctions exigeant des aptitudes et des connaissances diversifiées dans le domaine de la direction et de la gestion des petites et moyennes entreprises, des collectivités locales, associations, organisations coopératives...

Financement

Les étudiants en poursuite d’études n’auront à payer que les droits d’inscription universitaire, 189,10€ * et la sécurité sociale étudiante, 215€ * . (* prix pour 2016-2017)

Pour les personnes relevant de la formation continue : salariés, demandeurs d’emploi ou personnes ayant interrompu leurs études depuis 2 ans, le coût de la formation est de 3 555€ (inscription universitaire comprise).

Les salariés peuvent obtenir une prise en charge en utilisant les heures de leur CPF, dispositif qui peut être cumulé avec le plan de formation de l’entreprise, la période de professionnalisation ou le Congé Individuel de Formation (CIF). Ils peuvent réaliser leur stage tout en restant dans l’entreprise actuelle s’ils exercent des fonctions en gestion, après validation de l’équipe pédagogique.

Les demandeurs d’emploi pourront obtenir le statut de «stagiaire de la formation continue» durant la formation et le stage, et continuer à percevoir leurs allocations de chômage (en fonction de leur capital de jours d’indemnisation). Dans ce cas, l’indemnité de stage est facultative pour l’entreprise d’accueil. Les 3 555 € de frais de formation peuvent être pris en charge par des dispositifs spécifiques d’aides individuelles (Chèque Formation du Conseil Régional de Bretagne ou de la Région d’origine, sous réserve de la validation préalable du projet par le Pôle Emploi, CPF, CSP…). La durée du stage est identique et fera l’objet d’une convention de stage formation continue.